Aller au contenu

Les révélations du Figaro sur le programme d'espionnage chinois qui vise la France

Les révélations du Figaro sur le programme d'espionnage chinois qui vise la France
«Plusieurs centaines de cibles sont entrées dans un processus de compromission assez abouti», révèlent les services de renseignements 191746050/terovesalainen - stock.adobe.com

EXCLUSIF - Grâce à des avatars numériques, quelques milliers de cadres et employés de la fonction publique ont été «approchés» par la Chine via les réseaux sociaux professionnels.

Selon nos informations, les agents de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et leurs homologues de la sécurité extérieure (DGSE) ont établi au terme de longs mois de travail que quelques milliers de cadres et employés de la fonction publique, collaborateurs d'entreprises stratégiques et acteurs de cercles d'influence ont été «approchés» par la Chine via les réseaux sociaux professionnels, en particulier LinkedIn. Et ce, grâce à des avatars numériques. Si nombre de «sources» harponnées ont subodoré la supercherie, les services de renseignements ont établi que «plusieurs centaines de cibles sont entrées dans un processus de compromission assez abouti».

Redoutablement efficace, répondant à une méthodologie rigoureuse, ce pillage massif des données sensibles au cœur même de l'État et des fleurons de notre patrimoine économique est attribué, par les services, au titanesque ministère de la Sécurité d'État (MSE), principal service civil de renseignement de la République populaire, qui abrite en son sein près de 200.000 agents.

Découvrez notre dossier exclusif sur ce vaste programme d'espionnage:

ENQUÊTE - État, entreprises: comment la Chine espionne la France

Selon nos informations, pas moins de 4000 personnes ont été «approchées» via les réseaux sociaux professionnels, en particulier LinkedIn, avec des techniques très élaborées.

Espionnage chinois: la note d'alerte des services secrets français

Les services de renseignement français signalent une «opération d'envergure» menée ces dernières années par les espions chinois sur les réseaux sociaux professionnels..

Les techniques d'espionnage utilisées par la Chine pour piller le savoir-faire français

Brevets, informations sensibles, matériel de haute technologie... Les agents de Pékin ont des méthodes bien rodées pour profiter des failles de sécurité des entreprises françaises..

Espionnage chinois: dès 2015, le contre-espionnage anglais avait tiré la sonnette d'alarme

Face au pillage mondial, les services allemands puis américains ont aussi publiquement dénoncé les efforts «super agressifs» de Pékin sur LinkedIn. Du jamais vu..

«La libre circulation expose plus qu'avant à l'espionnage»

INTERVIEW - Sébastien-Yves Laurent, professeur et vice-président de l'Université de Bordeaux, réagit aux révélations sur l'ampleur de l'espionnage économique chinois en France.

Le Figaro Premium

Abonnez-vous pour 1€ seulement

Annulable à tout moment

Réagir à cet article

301 commentaires
  • Avatar
    Pierre93

    C'est que le début dans ce domaine que les USA appellent l'"intelligence" --" En 2020, un tiers des diplômés dans le monde seront chinois
    Rédaction 13 juillet 2012
    https://www.orientation-education.com/article/en-2020-un-tiers-des-diplomes-dans-le-monde-seront-chinois
    Dans les dix années à venir, Chinois et Indiens représenteront près de la moitié des diplômés de l'enseignement supérieur dans le monde, affirme l'OCDE.

  • Avatar
    France Comtesse von Görtz

    LinkedIn, pas sérieux! Je ne parviens pas à m´en désabonner car le réseau ne reconnaît pas mon mot de passe. Une relation qui n´a que son BEPC s´y étale, prétendant être agrégée! Ils ne vérifient pas les sources. Le Bottin Mondain est plus sûr.

  • Avatar
    le_droit_à_l_errance

    ben oui je suis sidéré que la France se laisse piller comme ça
    reexpédiet tous ces pseudos étudiants chinois en Chine
    faire une guerre totale à cet espionnage
    aller chez eux faire du pillage technologique, ils l'ont fait pendant des dizaines et des dizaines d'années pour rattraper leur retard et dans certains domaines nous dépasser
    qu'attendez_nous plutôt que comme d'habitude regarder les trains passés
    en commerce, en affaire il n'y a pas d'amis que des concurrents prêts à tout
    la chine ou le capitalisme à la mode communiste (dictature)

  • Avatar
    fafia

    ah le communisme ! beaucoup d'entrainement ...

  • Avatar
    leo w.

    "Les révélations du Figaro sur le programme d'espionnage chinois qui vise la France."

    Nous, français, nous sommes devenus trop pauvres pour nous offrir des programmes d'espionnage équivalents.
    Nous recueillons nos infos dans ce domaine aux bistrots de quartiers, devant un verre de Muscadet.

  • Avatar
    Amar Bouchameni

    Tous les pays du monde font de l’espionnage, bien que la chine a atteint un stade de compétitivité élevée aussi bien technologique que scientifique, si elle le fait en France certainement pour cibler des cas précis ...Comme les américains, font de l'espionnage dans des petits pays, beaucoup : riront, mais c'est une réalité qui fait que l’espionnage est une maladie nécessaire pour tous les pays ne serait ce que pour savoir le niveau des autre ou se situer par rapport autres...

  • AvatarAbonné
    JGG001

    je ne sais pas qui a eu cette idée stupide. sans être riche vous achetez un appartement à Paris en 75 vous payez un max d'intérêt et vous êtes en 2018 millionnaire.

  • AvatarAbonné
    JGG001

    je ne sais pas qui a eu cette idée stupide. sans être riche vous achetez un appartement à Paris en 75 vous payez un max d'intérêt et vous êtes en 2018 millionnaire.

  • AvatarAbonné
    JGG001

    je ne sais pas qui a eu cette idée stupide. sans être riche vous achetez un appartement à Paris en 75 vous payez un max d'intérêt et vous êtes en 2018 millionnaire.

  • Avatar
    vilainjaloux

    Quand vous répondez pas à la flatteuse invitation vous recevez un rappel:
    "Vous recevez ces e-mails de E-Mail de rappel d’invitation. LinkedIn utilise votre adresse e-mail pour faire des suggestions Les connaissez-vous ?"

  • Avatar
    Thomas Céleste

    Pour ce qui reste à espionner, franchement ils perdent leur temps.

  • Avatar
    Znarfy_Znarff

    on leur vend tout avec les transferts de technologie associée. on a plus d'industrie, on fait tout fabriquer chez eux, pourquoi nous espionner ils ont déjà tout sur un plateau

  • Avatar
    Et moi et moi à koa jai le droit

    Pourquoi alors qu'on le sait depuis l'affaire Valéo on continue d'employé des stagiaires chinois (dans des entreprises relativement stratégiques) ?

  • Avatar
    TONOR52

    .........ou la découverte de l'eau tiède..........

  • Avatar
    mistophore

    Les chinois veulent sans doute savoir pourquoi toutes les "réformes" hollando-macroniennes échouent lamentablement ?

  • Avatar
    ergojanus

    apres la russophobie... au tour de la Chine!!!
    les médias sont disciplinés au Systeme
    l'espionnage existe depuis la nuit des temps
    les services secrets sont préoccupés? mais qu'ont ils fait pour prémunir la France contre la prédation de ses "alliés"?
    on a deja oublié Alstom? Gemplus n° 1 mondial de la carte a puce pillé par les services étrangers? bientot Airbus?
    sans compter les equipes d'agents US en permanence dans les entreprises francaises (BNP) pour surveiller et collecter des informations (aux frais de ces entreprises!!!) et avec la bénédiction de nos "dirigeants" etc...
    alors à quand de vrais révélations par la presse?

  • Avatar
    Marc Aurele 2

    La Chine veut absolument savoir comment nous nous y prenons pour arriver a faire une croissance ZERO.

  • Avatar
    velum

    il faut faire comme trump, taxer au maximum les produits provenant de chine. laissez les bosser, et encaissez les bénefs. il est vrai que la qualité n'est pas la même.

  • Avatar
    EXOCET

    ils nous piquent même nos terres cultivables

  • Avatar
    Realpolitic

    C'est le jeu.

faithtap.com, farsnews.com, yomiuri.co.jp, westernjournalism.com, filehippo.com, nydailynews.com, e-hentai.org, ehow.com, superuser.com, chron.com,