Aller au contenu

Les obsèques n'échappent pas aux mutations sociales

Les obsèques n'échappent pas aux mutations sociales
Le choix de l'inhumation reste la principale pratique funéraire. STEPHAN GLADIEU/Le Figaro Magazine

Souci de l'écologie, recours aux nouvelles technologies, réseaux sociaux… les Français meurent aujourd'hui comme ils vivent. Mais certaines coutumes restent solidement ancrées dans leurs pratiques funéraires.

Les cérémonies pour nos morts et les lieux où ils reposent n'échappent pas aux mutations de nos sociétés. La révolution écologique en cours souffle désormais sur nos cimetières et décoiffe leurs allées. Des herbes folles poussent aujourd'hui entre nos tombes, résultat de l'interdiction du recours aux produits phytosanitaires, certes prévue en 2020 mais déjà anticipée par des milliers de communes. Ce nouveau souci de protection de nos sous-sols bouscule nos rites. Le traditionnel cercueil en bois est ainsi concurrencé par le cercueil en carton, moins cher et biodégradable. Le repos de nos morts doit se conjuguer avec l'obligation de protéger l'environnement et le souci de préserver la biodiversité.

» LIRE AUSSI - Funéraire: un secteur en proie à l'ubérisation

À Paris, où le «zéro phyto» est appliqué depuis 2015, où le vinaigre blanc remplace déjà aussi différents produits de nettoyage,on veut aller plus loin. Le nouveau règlement des cimetières discuté à la rentrée prochaine pourrait bannir l'eau de Javel et, d'ici deux ans, une «division écologique» devrait être créée dans l'un des cimetières de la ville, à Ivry. Un espace 100 % «écolo» rassemblant une cinquantaine de places y sera créé. Pour la mise en terre, seuls les cercueils en carton y seront autorisés.

Augmentation des crémations

Mais le souffle d'Internet se fait aussi sentir. Aujourd'hui dominé par deux grands groupes, le marché funéraire attire quelques start-up qui parient sur de nouvelles habitudes. Celles de se tourner vers le Net pour l'organisation des obsèques. La Toile est bel et bien au cœur des préoccupations. À la mort d'un proche, les ayants droit doivent désormais se soucier de ses comptes sur les réseaux sociaux. Ils doivent pouvoir les fermer comme on fermait hier une ligne téléphonique. D'ailleurs, de plus en plus de personnes prennent leurs dispositions à ce sujet, et couchent leurs volontés dans un testament.

» LIRE AUSSI - Après la mort, que deviennent nos données?

Malgré tous ces changements, la tradition perdure. Même si le recours à la crémation augmente d'année en année, le choix de l'inhumation reste la principale pratique funéraire. Les communes qui se soucient de plus en plus de l'intérêt paysager de leurs cimetières, désormais gérés comme d'authentiques espaces verts, doivent aussi se préoccuper de la gestion de leurs tombes. Car la place s'y fait rare. La création d'un nouveau cimetière est parfois la solution retenue. Mais des villes actionnent d'autres leviers et misent sur des politiques tarifaires incitatives. On offrant des concessions temporaires bien moins coûteuses que les perpétuelles, elles orientent le choix de la population vers les premières. De quoi assurer ainsi un plus grand «turnover» dans des cimetières saturés.

» VOIR AUSSI - Pénurie de places dans les cimetières parisiens

Le Figaro Premium

Abonnez-vous pour 1€ seulement

Annulable à tout moment

Réagir à cet article

126 commentaires
  • Avatar
    serge leloup 2

    Parce qu'un cercueil en carton c'est plus ecolo qu'un cercueil en sapin. ¨Ça prend combien d’énergie pour fabriquer un cercueil en carton?

  • Avatar
    serge leloup 2

    Superbe, on pourrait embaucher 4 ou 5 mille nouveaux fonctionnaires.

  • AvatarAbonné
    Anne-Louise

    Les cimetières parisiens occupent de magnifiques et immenses surfaces sur lesquelles madame Hidalgo pourrait construire de nombreux logements sociaux ... elle y réfléchit.

  • AvatarAbonné
    VERVENIA

    Tout de même, être expulsé de sa dernière demeure quand on en a payé la construction et les charges, comme un vulgaire squatteur, non, ça ne marche pas, il y a aussi une citation très connue que je ferai graver : "j'y suis, j'y reste".

  • AvatarAbonné
    Furieudusud

    On peut toujours disperser les cendres ou l'on veut , il faut par contre adresser une lettre à la mairie de naissance du défunt ou l'on indique sur quelle commune vous avez dispersé les cendre , c'est tout !

  • Avatar
    Michel VIDAL

    Il n'y a pas de mutation sociale !!!
    Vu les prix exorbitants pratiqués par les officines de pompes funèbres avec la bénédiction de l'Etat, pas très étonnant que les gens cherchent à dépenser moins pour des obsèques.
    Pour ma part, les obsèques de chaque citoyen Français devraient être règlementées, gérées par l'Etat et fonctionnarisées.

    MV

  • Avatar
    trollhébus

    De toute façon nous avons tous rendez vous boulevard des allongés, nous sommes les morts de demain! Notre espace temps de vie est limité! Macron et Hidalgo ainsi que l'auteur de l'article et tout les pontes du Figaro vont t'ils finir dans des cercueils en carton comme ils le préconisent?

  • Avatar
    cyril45

    J'ai assisté à la crémation d'une très proche parente. En prémices à la crémation proprement dite, une demi-heure ambiance "Soleil vert".
    J'ai failli demander à la personne qui accueillait la famille et pérorait de la boucler. En plus musiques insipides et images lénifiantes. "Soleil vert" vous dit-je !

  • Avatar
    louisu

    Ce qui est ahurissant ce sont les contrats pour obséquent. C’e Une escroquerie totale car jamais on a vu qu’on laissait en plan une personne décédée.
    Il serait bon que cela se sache...

  • Avatar
    Rescator.

    Paris ne peut plus enterrer ses habitants et les communes limitrophes sont réquisitionnées...pas de voiture des banlieusards dans Paris ...mais de morts parisiens en banlieue ..oui !! Mme Hidalgo enterrez vos morts chez vous !! Les concessions à perpétuité n'existent pour ainsi dire plus ...Le respect des tombes des morts pour la France n'existe plus ..ah mais un chanteur ..un ex politique ..ceux là ont droit à perpétuité.. à ne pas être dérangés! !mêle si il n'y a plus de famille !! D'autre par une concession devrait pouvoir rester aux membres de la famille qui payent les prolongations ...Les réductions de cercueil devraient autorisées beaucoup plus ...mais les mairies veulent aussi faire du fric !! C'est plus intéressant de relever des corps et de relouer la place. .!!

  • Avatar
    pgf

    la crémation devrait se généraliser , voir même devenir un service public. C'est plus écologique et surtout il faudrait revoir les prix qui sont un véritable scandale.

  • Avatar
    patrickg

    Les riches font un meilleur engrais que les pauvres.

  • Avatar
    fischer raoul

    retour nécessaire aux funérailles catholiques traditionnelles...

  • AvatarAbonné
    boxy

    pourquoi se faire enterrer au cimetière les gens n'y vont plus perso mes parents sont enterrés loin de chez moi et personne ne va visiter leur tombe ils sont toujours dans ma mémoire et 'est ce qui compte ce sera pareil pour moi quand je finirai ma vie personne ne viendra voir ma tombe alors je pense plutôt me faire incinérer

  • Avatar
    sérac

    "De quoi assurer ainsi un plus grand «turnover» dans des cimetières saturés."

    "Mon caveau de famille, hélas, n'est pas tout neuf
    Vulgairement parlant, il est plein comme un oeuf
    Et d'ici que quelqu'un n'en sorte
    Il risque de se faire tard et je ne peux
    Dire à ces braves gens :"poussez-vous donc un peu"
    Place aux jeunes, en quelque sorte"

    Georges Brassens - Supplique pour être enterré sur la plage de Sète

  • Avatar
    Cougourle

    Il ne manquait plus que la mort écologique aux palmarès des zécolos... Je gage qu'elle sera plus chère que la mort normale... !

  • Avatar
    garlaban13

    Uniquement de passage sur Terre, tous, tant que nous sommes. Donc, aimons et protégeons les notres tout au long de notre vie , et le ….après, aucune importance . Encore un juteux commerce avec des sociétés où, tu choisis sur catalogue, ta sépulture . Les temps changent , les mentalités avec. Nous arrivons de rien et repartons de la meme façon...

  • Avatar
    Vercingétorix1

    Eh oui , il y a plus de morts sur terre que de vivants …! La crémation est la seule solution pour ne pas embarrasser les vivants !

  • Avatar
    roch donzella

    "Soleil Vert" nous guette...
    Revoyez ce film...

  • Avatar
    Bretzel68

    Un " turnover " !!!
    Vous ne pouvez pas écrire rotation ?
    Le français vous fait honte M le journaliste ?

faithtap.com, farsnews.com, yomiuri.co.jp, westernjournalism.com, filehippo.com, nydailynews.com, e-hentai.org, ehow.com, superuser.com, chron.com,